Villard de Lans | Mon p’tit coin d’paradis

Mardi, après avoir déposé notre Louise entre 6 bonnes mains (celle de mes parents et de sa nounou), nous foncions à vive allure sur l’autoroute, via les Alpes. Villard de Lans, plus précisément.
3 jours de bonheur, au milieu des montagnes, à rider les dernières neiges et randonner au cœur de la nature.

Jour 1. Nous arrivons à Villard un peu plus tôt que prévu. Nous faisons un petit crochet à l’auberge pour enfiler nos tenues de neige avant d’aller faire notre première rando. Quelle agréable surprise, cette auberge ! Je vous laisserai l’adresse en bas de post car je vous la recommande vivement, si vous passez dans le coin. Une chambre nikel et super agréable, une salle de bain toute récente et vraiment impeccable, et des repas délicieux. ainsi qu’un accueil agréable qui a achevé de me séduire. 
So, Nous passons l’après midi entre montagnes et forêts, à marcher dans la neige, avec un beau soleil au dessus de nos têtes, à oublier tous les tracas de notre petite vie. Rando de 3h, histoire de se mettre un peu en jambes pour la glisse du lendemain. 🙂
Jour 2. Journée consacrée à la glisse. MonsieurPapa loue des skis, moi un snowboard, et nous voilà en haut des pistes à rider les dernières neiges comme des p’tits fous ! Le matin, la neige est plutôt bonne, surtout sur le secteur de Corrençon ou sur les pistes les plus hautes de la station. Nous faisons une pause le midi et allons manger un dwich au Slalom, bar / restaurant au pied des pistes. Le soleil est encore au rendez-vous et nous ne nous méfions pas des coups de soleil. L’après-midi, la neige est un peu molle, ce qui est moins agréable à rider. Mais tant pis, après-tout, profitons-en, nous ne sommes là que pour 3 jours. & ça ne nous empêche pas de nous éclater ! 🙂
Vers 16h00, mes jambes me supplient pour avoir un peu de repos. C’est la fin de notre journée glisse, mais nous décidons tout de même d’en faire une petite demi-journée de plus, le lendemain. 
Nous retournons au Slalom boire une mousse, avant de rentrer à l’auberge où un délicieux repas nous attendra un peu plus tard dans la soirée.
Jour 3. Dernier jour. Il faut encore en profiter un maximum. Le matin, levé 7h. Après un bon petit déj’ à l’auberge, nous décollons pour les pistes de ski. Nous faisons encore une demie-journée de glisse (autant vous dire qu’on donne tout) avant d’aller rendre le matériel. Le midi, c’est encore au Slalom que nous posons notre camp pour manger un dwich et boire un coup (et prendre encore le soleil, nous ne sommes pas encore assez rouges et la marque des lunettes n’est pas encore assez visible). Puis, vers 14h, nous levons le camp et partons du pied des pistes pour une jolie petite rando de 2h. Une longue discussion s’installe, sommes nous vraiment heureux entre mer et garrigue ? 
Nous retrouvons la voiture un peu plus tard, la boule au ventre de devoir redescendre dans notre Sud. J’ai envie d’aller chercher Louise puis de repartir. De laisser la mer où je ne vais jamais, la garrigue que je n’aime pas et de retourner dans ce p’tit coin d’paradis.
Adresse de l’auberge : Auberge des Montauds – Bois barbu – 38250 Villard de Lans
                                   www.auberge-des-montauds.fr
Oh, et n’hésitez pas à voter pour le blog si ça vous plaît ! 


7 Replies to “Villard de Lans | Mon p’tit coin d’paradis”

  1. Moi je suis pas montagne; ça doit être mes origines normandes jamais très éloignée de la mer. J'étouffe au milieu des montagnes. Par contre, j'aime la garrigue et Dieu sait que vers Rouen il n'y en a pourtant pas 🙂 Malgré tout ton billet me donne envie de me forcer un peu pour le plaisir de la découverte!

  2. Tres belles images! Ca donne envie 🙂

  3. je connais Villard-de-Lens mais uniquement l'été car mes parents n'étaient pas fans de sports d'hiver, par contre, nous y faisions des randonnées pour profiter de la montagne et des atouts estivaux de ce site…

  4. Hé bien tu vois, nous songeons sérieusement à déménager à la montagne tant on l'aime. Je suis née au bord de la mer, j'ai toujours vécue à Montpellier, mais je crois que je fais une overdose. J'ai besoin de prendre l'air et de voir ailleurs si je m'y sens mieux. 🙂
    Quand on vivra à la montagne, vous viendrez passer un petit séjour, avec ton Chéribibi et ta Sucrette ! 😉

  5. Merci Anaïs. Moi aussi, ça me donne envie d'y retourner. 🙂

  6. Nous avons aussi fait des rando. Le coin est magnifique pour ça. 🙂

  7. Ah bah dans ce cas, plus d'excuses pour faire l'impasse sur la montagne!

Laisser un commentaire