Le Palais idéal du facteur Cheval

En tant que famille I.E.F. j'essaie de trouver des sorties où les enfants puissent faire des rencontres ainsi que découvrir des choses et des endroits. Apprendre de tout, en toutes circonstances, et partager. & c'est grâce à la page Facebook de familles I.E.F. dans ma région que j'ai trouvé un groupe près de chez moi. Cela fait la troisième sortie que nous faisons avec ce groupe et nous voyons sensiblement toujours les mêmes familles. Chouette pour que les enfants développent des liens. Des affinités se créent, ce qui permet de faire de belles rencontres tant pour les enfants que pour les parents.

& cette fois, c'est au Palais Idéal du facteur Cheval, à Hauterives, que nous nous sommes retrouvés.

Son histoire, en bref

Ferdinand Cheval, voit sa vie de jeune époux et papa bouleversée par la mort d'un de ses deux fils encore en bas âge. Viendra ensuite le décès de son épouse. Il se remarie quelques années plus tard et voit naître une petite fille qui perd également la vie à l'âge de 15 ans. C'est un jour d'Avril 1879, lors de sa tournée quotidienne de facteur, que Ferdinand Cheval bute sur une pierre qui lui rappelle un rêve lointain : un palais féérique. Il consacre alors 33 années de son existence à modeler ce monument, dans ce qui était à l'origine son potager. Inspiré par la nature et tout ce qui l'entoure, les magazines mais aussi les cartes postales qui font leur apparition dans les années 1890, il achève son Palais à l'âge de 76 ans comme il l'avait débuté, seul.

L'expo photo de l'artiste Samsofy & l'atelier Lego®

Lors de cette sortie, nous avons aussi eu la chance de pouvoir visiter l'exposition temporaire "Ma région en briques" dont l'espace muséographique du Palais idéal accueille 14 sites emblématiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes tout en briques Lego®. On y retrouve donc le Palais idéal mais aussi la Basilique de Fourvière ou encore la caverne du Pont d'Arc.

& en bonus, les enfants ont pu faire l'atelier et fabriquer à l'aide de notices des géants du Palais idéal, spécialement conçus pour le site et l'exposition.

 

Le soir à la nuit close quand le genre humain repose, je travaille à mon Palais. De mes peines nul ne saura jamais.

 

Laisser un commentaire