Je veux juste être là

Hier, j’ai dû passer un examen médical. J’ai stressé, angoissé, et j’ai surtout pensé.

J’ai pensé au diagnostic qui allait découler, et à mes réactions. J’ai une douleur au colon depuis la naissance de ma Louise. Mon médecin m’a diagnostiqué une inflammation mais m’a prescrit une écho pour être sûr qu’il n’y a rien d’autre. & bien sûr je me suis projeté dans le futur avec une maladie grave, voire incurable. 

Je veux voir grandir ma Louise, c’est un fait, je veux pouvoir la prendre dans mes bras jusqu’à mes 90 ans, la consoler pour son premier chagrin d’amour, sauter de joie pour son bac, la soutenir pour tout ce qu’elle entreprendra dans sa vie, la rassurer en lui disant que non, son bébé ne va pas hurler pendant des années, juste pendant quelques mois. Je veux pouvoir lui montrer les photos d’elle, de nous, les vidéos et la voir s’étonner de notre jeunesse avec MonsieurPapa. Je veux voir ses yeux se mouiller de bonheur, lui tenir la main avant de traverser la route. La voir danser dans mes robes trop grandes pour elle. L’entendre dire des « maman je t’aime » à tout va et lui répondre qu’elle est tout pour moi.
J’ai pensé à tout ça. Mais j’ai aussi pensé que je me projetais peut-être un peu trop. Que j’avais JUSTE mal au ventre. & en effet, j’ai passé cet examen avec succès, et là j’ai réalisé que mon plus grand soucis c’est d’être hypocondriaque. Ou alors juste une grande stressée qui se rend malade pour pas grand chose. 
Photo : été 2011 – Haute-Savoie

12 Replies to “Je veux juste être là”

  1. Tu peux te vanter de m'avoir foutu la trouille de bon matin avec le titre de ton post. Ça va pas non? 😉
    Je suis soulagée de lire que tout va bien.
    Pour ce qui est de l'hypocondrie, j'ai une ancienne collègue qui en souffre depuis gamine et c'est un vrai poison ce truc. Elle s'est trouvée enceinte pendant la période de la grippe H1N1; je te raconte pas les délires qu'elle s'est fait. Un cauchemar!
    C'est normal de t'inquiéter de l'avenir maintenant que tu as Louise. Pourtant cette angoisse, prend garde de ne pas la lui communiquer. On ne s'en rend pas compte mais ces petits bouts sentent tout…
    La vie n'est pas toujours bien faite (je sais ce que c'est on dira) mais profite sans trop te poser de questions sinon tu vas pourrir tous tes bons moments avec de noires pensées. Gros Bisous Soizic!

  2. Je sais que tu as raison, c'est pour ça que je fais du yoga, que j'essaie de me mettre au sport, pour tenter de ma zenifier. Mais bordel c'que c'est dur ! "Chasse le naturel il revient au galop" comme on dit. Mais c'est vrai que je ne voudrais pas communiquer ce stress à ma louloute. & puis c'est trop bête de se pourrir la vie dès qu'on a un bouton au cul ou une rougeur sur la main. ^^

  3. Je me retrouve complètement dans tes mots! J'ai toujours été hypocondriaque mais ça a beaucoup empiré depuis que ma fille est née, je suis terrifiée à l'idée qu'il puisse m'arriver quelque chose :/

  4. J'ai le même sentiment et c'est terrible car j'aimerai profiter pleinement de la vie, de notre nouvelle vie, sans me rendre malade pour un rien. Je crois qu'il faut prendre sur soi et relativiser. En tout cas, j'essaie. 🙂
    Bonne journée Yolina. ^^

  5. Et oui… mais ces petits épisodes d'hypocondrie qui nous font flipper ont au moins le mérite de nous faire apprécier les bons moments et de relativiser les petites contrariétés quotidiennes; bref, de la trouille presque utile!Mais que je ne te souhaite pas de revivre de sitôt, bien sûr… Profite bien de ta Louise (qui a un fort joli prénom, le même que ma fille!) et de ta pleine forme!

  6. Merci, oui je profite un max. 🙂

  7. Avoir un enfant ce n'est plus la même perspective… On n'a plus peur de mourir pour mourir, on a peur de mourir et de les laisser. J'y pense tout le temps. C'est un truc qui m'effraie enormément. Moi je ne suis pas hypocondriaque je suis juste folle…..

  8. Je pense que l'essentiel quand in est Hypocondriaque c'est de le savoir. A partir de la ça se soigne comme un rien.
    Ravie de voir que tu n'a rien de grave^^, tu verras ta Louise jusqu' à tes 100ans même 🙂

    Quelle belle petite

    http://www.mademoisellemode.com/
    N'hésite pas à passer – Des bisous

  9. je te comprend complétement!!quand on a un enfant on flippe pour un rien!!à chaque fois que je descend mon escalier avec elle dans mes bras j'ai peur de tomber et qu'elle et moi on soit blessée(surtout elle)…bon ok je devrais pas regarder urgence!!lol
    mais je pense que bcp de maman sont dans ton cas!!!et surtout heureuse que tu n'ais rien!!!

  10. Haha mais non tu n'es pas folle. Je crois que finalement c'est un sentiment normal. Comme tu dis, on a peur de laisser ceux qu'on aime.
    Bonne journée Mowgouaille. 😉

  11. Merci Mademoiselle mode. Tu as raison, à partir du moment où je m'en rend compte, je peux faire un travail sur moi-même. 🙂
    Bonne journée et merci d'être passée.

  12. Je suis contente aussi de ne rien avoir. J'étais tellement angoissée à l'idée de passer cette écho… 🙂
    Haaaa c'est sûr que de regarder Urgences ça doit pas aider ! C'est pour ça que je ne regarde plus Grey's Anatomy. 😉
    Bises et bonne journée à toi Elo2lu !!!

Laisser un commentaire