Drôle de sentiment

Il y a deux ans environ, avec MonsieurPapa, quand nous avons décidés de nous lancer dans la grande aventure de parents, nous nous étions dis que nous mettrions en route le deuxième pour les 1 ans de notre premier petit bout.

Sauf que, nous n’étions pas du tout au courant de ce qu’était la vraie vie de nouveaux et jeunes parents. Nous étions ok sur le fait que ça allait changer notre vie, mais bordel, jusqu’à quel point ?

Bref, je me disais qu’avoir des enfants rapprochés allait sûrement renforcer leurs liens. En ce qui me concerne, j’ai un grand frère, qui a 4 ans de plus. Nous n’avons jamais été proches. Conflits de générations ou je ne sais quoi d’autre, nous n’avons jamais été sur la même longueur d’ondes, même si j’ai longtemps essayé de marcher au plus proche de ses pas. Petits, c’était disputes sur disputes. & grands, nous avons essayé une collocation ensembles, ce fut un fiasco terrible que nous aurions mieux fait d’éviter (un ordinateur est passé par la fenêtre).

Au contraire, MonsieurPapa qui est issu d’une familly de 3 enfants, est super proche de son frère et de sa sœur. Je les envie grandement. Faut dire, ils n’ont pas beaucoup d’écart d’âge. (D’ailleurs, nous partons tous ensembles à Saint-Petersbourg : J -44 hiiiiiiiiiiiiiiii !!! (sorry, je m’égare)). Alors forcément, pour moi, l’écart d’âge, ça compte.

Mais voilà, Louise a soufflé sa première bougie au mois de Décembre, et je n’ai aucune envie d’un deuxième enfant. Du moins, pas pour le moment. Je l’aime. & je l’aime tellement que j’ai l’impression d’être incapable d’aimer quelqu’un d’autre aussi fort. & je ne voudrais pas faire un deuxième petit bout et l’aimer moins ; non ce ne serait pas possible. C’est un drôle de sentiment que d’avoir l’impression de tout donner. Pour l’instant, je n’ai rien à offrir à un autre bébé. Je ne m’en sens pas capable de toute façon.

Alors voilà, on va attendre le moment, et si c’est dans 3, 4 ou 5 ans, on le fera quand on sera de nouveau prêts. Après tout, c’est un beau cadeau que nous fait la vie, d’avoir un enfant, mais ça demande aussi énormément de sacrifices. Nous en avons fait, nous avons même mis notre couple en péril, nous ne sommes pas prêts à recommencer. C’est comme pour tout, il faut du temps. & puis nous sommes si bien tous les 3…

21 Replies to “Drôle de sentiment”

  1. J'ai 8 ans d'écart avec ma jeune soeur et nous sommes très proches, donc pour moi l'écart d'âge n'a pas vraiment d'importance. Il y a plein de choses sur lesquelles on ne peut pas influer, comme le caractère des enfants, et quoiqu'on fasse on ne peut jamais être sûr qu'ils s'entendront.

    Moi aussi j'ai envie de profiter au max de ma fille, d'attendre un peu pour me lancer dans un petit deuz. Même si j'ai déjà 36 ans et que je ne pourrais pas me permettre d'attendre trop longtemps quand même 😉

  2. Je crois qu'il n'y a pas de règle stricte concernant l'entente ou non entre enfants rapprochés. Par contre, je constate en tant que femme que j'aurais été incapable d'en mettre un nouveau en route à chaque fois avant les 2 ans du précédent comme si mon corps me disait gentiment qu'il avait besoin de 2 bonnes années pour se préparer à nouveau à l'aventure 😉

    PS: Quels yeux !!!

  3. Je pense que naturellement tu donnes autant d'amour à un deuxième enfant et tu ne peux pas en aimer un moins que l'autre 🙂 Moi j'ai 3 ans d'écart avec ma soeur et on ne s'entendait pas étant petites, il a fallu attendre l'adolescence pour qu'on se parle sans se taper dessus, donc tout est relatif, le principal est de prendre son temps et d'avoir le deuxième quand on est prêt 🙂

    Bonne chance 🙂
    Zoé

  4. Tu as raison, le caractère y est pour beaucoup. & il faut prendre le temps de profiter de ses enfants.

  5. Haha oui, je sens bien aussi que mon corps n'est pas prêt, de toute façon. Je vais le laisser tranquille encore un peu… 😉

  6. Oui, je suis convaincue qu'on n'aime pas un enfant plus qu'un autre. Il faut juste se sentir prêt à bouleverser encore une fois sa vie.

  7. Je suis exactement dans la même optique en ce moment. Ma fille a 18 mois, et je ne me sens pas du tout capable d'accueillir un nouvel enfant pour le moment. On verra, j'attends de ressentir à nouveau ce petit grain de folie pour se rejeter à corps perdu dans une nouvelle aventure bébé.
    Personnellement j'ai 2 ans d'écart avec mon frère et on ne s'entends pas du tout ou plutôt on ne se comprends pas. Je pense qu'au fond peu importe l'écart d'âge, tout est question de personnalité. Mon frère et moi sommes le jour et la nuit, c'est comme ça, c'est la vie. Alors suis ton instinct, et laisse parler ton coeur, c'est là l'essentiel.

  8. Oui c'est ça, il faut le sentir, comme on l'a sentie quand on s'est lancés la première fois.
    Avec mon frère aussi nous somme le jour et la nuit. J'ai longtemps essayé d'être comme lui, parce que c'est mon grand frère et que c'était mon exemple, mais nos vies n'ont pas pris le même chemin. On s'entend bien aujourd'hui, mais on se voit très peu. Pourtant nous vivons dans la même ville. Ça ne nous empêche pas de nous aimer, mais à distance.
    Merci pour ton petit mot Koxie. 🙂

  9. Je te lis seulement maintenant car j'ai eu une journée bien remplie 🙂
    Comme toi je pense démouler un 2e flamby 😉 rapidement. Après je ne sais pas quel sera mon état d'esprit et ma situation matérielle donc je ne me pose pas trop de question et laisse venir.
    Je pense qu'il y a du pour et du contre que ce soit pour des enfants rapprochés ou distants. Ça dépend de plein de choses. Les caractères, le contexte familial, etc… Une chose est sûre, petite avant l'arrivée de mon frère, je m'ennuyais ferme. Je suis l'aînée et il n'y avait pas d'enfant dans l'immeuble où on habitait donc les journées étaient bien longue. Aujourd'hui, les enfants sont aussi plus rapidement socialisés (crèche ou autre) donc je pense que cette "solitude" doit être bien moins vraie…
    Bises Soizic!

  10. C'est dingue toutes ces choses qui nous passent par la tête et qu'on pense être seule à vivre… Merci pour ta franchise et ton franc-parler, tout ce que tu dis est tellement vrai ! Bon week-end à tous les 3

  11. On a remis ça à peine numéro1 est né.. Heureusement pour nous, ça a mis 18 mois à marcher 🙂 J'ai les mêmes angoisses que toi mais j'essaye de ne pas y penser. Au fond de moi, je sais très bien que je l'aimerais ce petit bout, même si numéro1 sera toujours numéro1. Mais numéro2.. Sera numéro2 🙂

  12. C'est pareil, désormais on ne se pose plus la question. Quand on le sentira on reprendra l'aventure. De toute façon, c'est pas le genre de chose pour laquelle il faut se forcer, hein !! 🙂

  13. Non nous ne sommes pas seules dans ce cas là. & c'est important de pouvoir en parler. 🙂

  14. Bah voui, après tout ce sont deux petits être différents. 🙂

  15. Après mon 1er enfant, j'étais déjà certaine de ne pas vouloir enchaîner directement avec un deuxième. C'est déjà tellement compliqué comme ça, entre le boulot, la vie de famille, etc. que c'était juste impossible. Et puis, je voulais profiter à 100% de la première, et "tout lui donner". Puis, arrive le moment où tout devient un peu plus facile et où on sent que c'est le moment pour le 2ème. La seule crainte, ne pas l'aimer comme le 1er. Comment aimer quelqu'un d'autre aussi fort que ma fille. Je te jure que c'était impensable pour moi aussi. Mais quand il est arrivé, la crainte était passée, et ça, au 1er coup d'oeil ;o)))) Notre amour est assez grand pour le partager entre 2 enfants (ou 3 ou 4!!!) Et pour te rassurer encore un peu, il y a 3 ans 1/2 d'écart entre mes enfants et ils s'entendent à merveille (pourvu que ça dure…) Sur ce, bon week-end!

  16. Ah oui, j'oubliais le principal, ta puce est magnifique… quels yeux… ;o)))) bizzz

  17. Merci Audrey pour ton témoignage. En effet avec tous ces commentaires, ça me rassure de savoir que ce n'est pas parce que l'écart d'âge est assez important, que les enfants ne s'entendent pas. C'est juste une histoire de caractères.

  18. Vouiii elle a de la chance de les avoir gardé ; elle les a hérité de son grand-père car ni MonsieurPapa ni moi avons les yeux bleus. ^^

  19. je n'ai pas d'enfants (comme tu le sais ;)) mais je peux facilement comprendre ce sentiment dont tu parles. Ceci dit, je pense que si tu en attendais un deuxième, lorsqu'il serait là, tu l'aimerais tout autant que ta petite Louise (qui a des yeux incroyables soit dit en passant).
    Bisous ma poulette

  20. Oui, c'est certain. Je l'aimerai quand même. Mais là, je ne me sens pas prête du tout ! 🙂
    Ses yeux bleus… elle a beaucoup de chance de les avoir gardé elle fait déjà des ravages et sait jouer avec la coquine. 😉 Haaaaaa les filles… !!
    Bisous Julie !

  21. Je me reconnais tellement là dedans. Surtout dans le fait d'appréhender le fait d'avoir ou non "de la place" pour un 2ème… Mais je suis sûre que je le ferais. Sûrement moins vite que prévu et de façon moins planifié que prévu.

Laisser un commentaire