Révoltée

Oui, révoltée est bien le mot.

C’est quand même scandaleux de foutre en l’air le savoir-faire de nos petites mains françaises. C’est ça les amis, délocalisez pour vous en mettre pleins les fouilles sur le dos de la main-d’œuvre pas chère ! J’ai la gerbe.

Alors moi, quand j’écoute cette chanson, je pense cruellement à nos petites mains de Lejaby et j’espère encore qu’on leur trouvera une belle issue.

Crédit photo : France Info

3 commentaires sur “Révoltée”

  1. Je sais pas, il y avait eu quasiment la même histoire pour les ouvriers de Gandrange et finalement l'usine a quand même fermé. Après, ça m'étonnerai que les ouvrières votent Sarko. Mais croisons très fort les doigts pour elles. Préservons notre savoir-faire, il est dans ces petites mains habiles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *